Verdict de la Cour suprême : Khalifa Sall retient son souffle

158

Khalifa Sall va être fixé sur son sort ce jeudi 3 janvier 2019. L’ex-maire de Dakar, condamné à cinq (5) ans de prison par le tribunal correctionnel de Dakar, peine confirmée par la Cour d’appel, saura s’il sera condamné définitivement par la haute juridiction.

Si les juges Amadou Baal, Waly Faye, Adama Ndiaye, Mbacké Fall et Ibrahima Sy, cassent l’arrêt de la Cour d’appel, Khalifa Sall verra son dossier renvoyé devant la Cour d’appel avec une autre composition. Il aura alors le temps de participer à la présidentielle et éventuellement de la gagner.

Si la cour confirme la peine qui lui a été infligée en première instance et en appel, Khalifa Sall sera ainsi définitivement condamné et ne participera pas à la prochaine présidentielle.

Le Conseil constitutionnel en tirera alors toutes les conséquences de droit et rejettera son dossier de candidature.
L’opposition a sonné la mobilisation. Et la gendarmerie a quadrillé la Cour suprême, sise sur la Corniche Ouest, pour parer à toutes les éventualités.