(Rufisque) entretien avec la présidente de l’association des jeunes entrepreneurs du Sénégal (AJES)

441

(De son vrai nom Bineta Faye, elle ne se limite pas à être la présidente de l’AJES, mais elle est également la fondatrice du GIE les jeunes femmes leaders de Rufisque mérina qui évolue dans l’agro-alimentaire et est la leader du mouvement des jeunes leaders de Rufisque (MJLR).

Bineta est la chef de projet de la tournée rufisquoise sur l’entreprenariat des jeunes et notre invité dans cette rubrique.

Quel est le but de la tournée ?

Le but de la tournée est de promouvoir l’entreprenariat des jeunes dans la ville de Rufisque, de sensibiliser et orienter les jeunes rufisquois afin de développer leur leadership. La tournée nous permettra de nous rapprocher des jeunes et de leur apporter notre soutien dans leurs études ainsi nous les formerons à rédiger leurs projets professionnels et à avoir un plan de carrière.

Quel est votre cible ?

Nous ciblons Les collégiens en classe de troisième par ce que nous pensons que c’est à partir de cet âge-là que les jeunes doivent commencer à avoir une orientation sur leurs avenirs, les études ne doivent plus être une lignée continue sans aucun sens, nous avons constaté que la majorité des jeunes suivent juste la mouvance ne savent pas ce qu’ils veulent faire réellement, nous ciblons aussi les lycéens et les étudiants, tout en restant dans la zone de Rufisque.

Que peuvent attendre les participants de la tournée ?

Nous allons leur offrir un programme adapté à leur niveau, qui se fera sous forme de forums il y’ aura des activités liées à l’entreprenariat, qui va les initier et les aider à se familiariser avec les termes tels que : entreprenariat, leadership, leader…

La tournée permettra aux jeunes de rédiger leurs projets professionnels, qui est un facteur très important, ils bénéficieront d’un accompagnement et un soutien dans leurs études. Pour les jeunes qui ont déjà une idée de projet, nous allons les aider à rédiger leurs plans d’affaires.

D’où vous vient l’idée de la tournée ?

L’idée me vient de mes expériences professionnelles, je participe à beaucoup de forums dans les régions et dans la sous-région, j’ai toujours rêvé de participer à l’éducation de la jeunesse. Donc je me suis dit pourquoi ne pas commencer par orienter et appuyer les jeunes dans leurs études car nous on n’a pas été aussi chanceux.

Pourquoi le choix sur Rufisque ?

Nous pensons que ça sera une première à Rufisque une tournée ou les jeunes auront la possibilité d’être en contact avec des jeunes entrepreneurs, qui ne vont ménager aucun effort pour leur venir en aide. Je suis une native de Rufisque, une mérinoise, et ma seule motivation est de voir ma ville se développer, et ce développement commence par l’éducation, comme on dit baye si say wéwou tank (RIRE).

Est-ce qu’il y’aura une suite après la tournée ?

Bien sûr, la tournée nous permettra de faire un sondage. Nous offrons un accompagnement gratuit en projet professionnel et en gestion de projet, aux meilleurs élèves de chaque classe, et grâce à nos partenaires, ceux qui réussiront à rédiger leurs plans d’affaire vont bénéficier d’un financement pour démarrer leurs activités, de plus, nous offrons des stages pendant les grandes vacances à quelques personnes.

Après la tournée, nous allons organiser une grande journée sur l’entrepreneuriat des jeunes dans une place publique, et tous les rufisquois seront invités. Ils auront l’occasion d’écouter le parcours des chefs d’entreprises et de jeunes entrepreneurs. Lors de cette journée, y’aura la remise des cadeaux aux meilleurs participants et les dons aux élèves qui sont à l’école primaire.

Quel est votre message ?

Nous disons aux jeunes que le développement de notre ville est entre nos mains et il est temps que nous nous investissons pour changer et perpétuer l’histoire de Rufisque. L’entreprenariat est la seule solution pour lutter contre le chômage, il suffit d’avoir de la volonté, de la patience et beaucoup de motivations pour réussir son projet et créer de l’emploi. Nous invitons tous les rufisquois à nous rejoindre dans ce projet. Je remercie l’équipe de MJLR, du GIE JFLRM, de l’AJES qui est très dynamique et engagée.

Je remercie également nos partenaires, nos parrains et marraines, les dirigeants des écoles qui nous ont ouvert leurs portes et les participants. Nous devons oser le changement, ensemble bâtissons notre ville.

senteam221